Historique

Séance du 13 mars 2012 de la CTI

Relevé de conclusions

Université du Littoral
La Commission prend acte de l’arrêté ministériel du 28 septembre 2011 publié au B.O. du 27 octobre 2011 créant l’École d’ingénieurs du Littoral-Côte d’Opale en tant que composante de l’Université du Littoral.
Le renouvellement de l’habilitation dont bénéficiait l’Université, pour 2 ans à partir de la rentrée 2010, est donc examiné dans ce cadre.

École d’ingénieurs du Littoral-Côte d’Opale
Avis favorable, pour 4 ans à partir de la rentrée 2012, à l’habilitation à délivrer le titre d’’Ingénieur diplômé de l’École d’ingénieurs du Littoral-Côte d’Opale de l’Université du Littoral , dans les 2 spécialités – Génie industriel – Informatique – en formation initiale sous statut d’étudiant et en formation continue.

Statuts de l’École

Vous pouvez telecharger les statuts de l’École au format pdf : Statuts EIL Côte d’Opale

Création de l’EIL Côte d’Opale – Bulletin officiel n°39 du 27 Octobre 2011

École d’ingénieurs du Littoral-Côte-d’Opale
NOR : ESRS1100299A
arrêté du 28-9-2011
ESR – DGESIP B2

 


Vu code de l’éducation, notamment articles L. 713-1 et L. 713-9 ; décret n° 85-1243 du 26-11-1985 modifié ; avis du comité technique paritaire de l’université du Littoral du 25-6-2010 ; délibération du conseil d’administration de l’Université du Littoral du 29-6-2010 ; avis du Cneser du 19-9-2011


Article 1 – Est ajoutée à l’article 1 du décret du 26 novembre 1985 susvisé la mention suivante : « École d’ingénieurs du Littoral-Côte-d’Opale ».

Article 2 – Le recteur de l’académie de Lille et le président de l’université du Littoral sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Bulletin officiel du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Fait le 28 septembre 2011

Pour le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
Le directeur général pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle,
Patrick Hetzel

Accréditation CTI – EIL Côte d’Opale

La CTI émet un avis favorable à l’habilitation de l’Université du Littoral, pour une durée de 2 ans à compter de la rentrée 2010, à délivrer le titre suivant :

– Ingénieur diplômé de l’université du Littoral, spécialité Génie Industriel, en formation initiale sous statut d’étudiant et par la formation continue

La CTI émet un avis favorable à l’ouverture du cycle préparatoire intégré en 2010.

La CTI émet un avis favorable à l’habilitation de l’Université du Littoral, pour une durée de 1 an à compter de la rentrée 2011, à délivrer le titre suivant :

– Ingénieur diplômé de l’université du Littoral, spécialité Informatique, en formation initiale sous statut d’étudiant et par la formation continue

Naissance de l’EIL Côte d’Opale

L’EIPC a intégré l’Université du Littoral Côte d’Opale – ULCO – avec la création de l’EIL Côte d’Opale – École d’Ingénieurs du Littoral Côte d’Opale le 1er septembre 2010.

L’EIL Côte d’Opale est une École d’ingénieurs en 5 ans après bac proposant une formation d’ingénieurs généralistes en sciences et technologies sur 2 campus :

– Un campus à Calais avec un Cycle Préparatoire Intégré et un Cycle Ingénieur, spécialité Informatique,
– Un campus à Longuenesse avec un Cycle Ingénieur, spécialité Génie Industriel.

Création de l’EIPC – Deux établissements nés de la volonté d’un homme

Fort d’une expérience de 60 années passées à la tête d’une entreprise qui emploie aujourd’hui 13 000 personnes, Monsieur Jacques DURAND, Dirigeant de la Verrerie Cristallerie d’Arques – J.G. Durand et Cie, a  » perçu la difficulté de plus en plus grande d’appliquer à la production les techniques de pointe qui évoluent de plus en plus vite et de trouver pour vendre les produits sur tous les marchés du monde, des vendeurs éprouvés et compétents « .

Fort de cette constatation et pour pallier le manque de structure d’enseignement supérieur dans l’Audomarois, il décide de créer deux écoles, l’Ecole Supérieure de Commerce International du Pas-de Calais (ESCIP) et l’Ecole d’Ingénieurs du Pas-de-Calais (EIPC), totalement indépendantes de l’entreprise  » qui formeraient des jeunes diplômés pour le développement de notre région « .

Le 23 septembre 1991, huit mois à peine après cette décision, un partenariat avait été instauré avec des écoles réputées pour bâtir et concevoir les programmes ; le diplôme d’ingénieur délivré par l’EIPC était reconnu par la Commission des Titres d’Ingénieurs; l’EIPC accueille ses premiers étudiants dans ses locaux. (Extraits de l’allocution de Monsieur Jacques DURAND prononcée le 23 septembre 1991 lors de l’inauguration des deux écoles).