Témoignages

 

Alexis, Université du QUEBEC – CHICOUTIMI / CANADA – UQAC

Je n’ai juste que deux mots à vous dire : « ALLEZ Y ! ». Dès mon arrivée là-bas, je me suis senti chez moi. L’UQAC est déjà un complexe universitaire de plus de 4000 étudiants comprenant 1200 étudiants étrangers ! Je m’y suis vraiment plu et éclaté. Les cours sont souvent donnés par des professeurs/chercheurs reconnus sur le territoire, l’organisation de l’UQAC et ses moyens dynamisent le Campus et donnent une atmosphère d’étude saine et active. Je trouve qu’il y a beaucoup de possibilités qui s’offrent à vous en allant à Chicoutimi. En s’organisant bien, vous pourrez combiner comme moi, cours, travail personnel et faire 8h de job étudiant dans la semaine et ainsi profiter de ce pays incroyable avec tous vos nouveaux amis ! Aujourd’hui rentré en France, cinq entreprises voulaient me compter parmi elles. Ce parcours est un réel tremplin !


Hind, Ecole Nationale des Sciences Appliquées – MARRAKECH/MAROC

J’avais commencé mes études supérieures au Maroc, à l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées de Marrakech. Mais j’ai toujours eu envie d’étudier à l’étranger pour compléter ma formation. J’ai eu la chance d’intégrer l’Ecole d’Ingénieurs du Littoral Côte d’Opale en mobilité entrante pour préparer un double diplôme d’ingénieur en génie industriel. Dès mon arrivée, en 2ème année, j’ai remarqué que la formation concilie l’expertise technique, la compétence managériale et la vie associative ce qui m’a permis d’adhérerau bureau d’aides humanitaires et de collaborer avec les associations de la région. En 3ème et dernière année, j’étais en alternance.  J’ai donc pu mettre en application mes acquis de manière concrète et bénéficier d’une réelle expérience professionnelle grâce à laquelle j’ai réussi à décrocher mon premier emploi. Les deux années passées à l’EIL Côte d’Opale furent denses, non seulement en apprentissage, mais aussi en émotions et en rencontres.J’ai découvert une nouvelle culture et j’ai développé un nouveau réseau social. Cet échange a été une vraie chance pour mon développement professionnel et personnel.


GEST Williams, en échange à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) – Canada 

A la fin de ma 4éme année d’études en ingénierie informatique, j’ai souhaité  effectuer une mobilité étudiante afin d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences dans des domaines qui me passionnent, à savoir les réseaux et la sécurité informatique, tout en poursuivant la formation généraliste en ingénierie informatique que j’avais entamée au sein de l’Ecole d’Ingénieurs du Littoral Côte d’Opale (EILCO). Mon choix s’est porté sur l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) qui propose les cours adéquats.

En ce qui me concerne, j’apprécie par ailleurs particulièrement le Québec, la richesse de son histoire et la beauté de ses paysages.

Je suis très heureux d’avoir effectué ma mobilité à l’UQAC, je considère qu’il s’agit d’un atout important dans mon parcours personnel. Cette mobilité m’a permis de découvrir une nouvelle culture et d’expérimenter le modèle d’enseignement québécois qui est très différent du modèle français. Par ailleurs l’enseignement proposé et la vie quotidienne en mobilité développe grandement l’autonomie.

Par conséquent je ne peux que recommander d’effectuer une telle mobilité qui est, selon moi, une expérience particulièrement enrichissante. Plus de détail sur mon expérience et photos


Jean-Baptiste, en échange avec l’Ecole Technologique Supérieure (ETS) de Montréal – Canada

Cet échange avec l’école technologique supérieure (ETS) de Montréal fût une réelle opportunité. Je souhaitais me perfectionner dans les domaines de la conception et de la robotique. L’école est très moderne avec des parcs machines qui se renouvellent d’année en année et une ambiance de travail professionnelle et dynamique. Les cours se partagent entre 1/3 de cours pour 2/3 de projet. L’ETS met en place des conditions réelles de production permettant d’avoir des projets riches de sens. Un investissement personnel important est à prendre en compte pour réussir cet échange.

La vie canadienne est également très appréciable, ma rencontre avec des québécois et des français a permis de vivre pleinement cette aventure. De nombreux voyages au travers du pays se sont organisés et j’en garde d’excellents souvenirs. Montréal est une ville dynamique en toute saison avec de nombreuses activités proposées par la ville.

L’ETS possède un réseau d’entreprises non négligeable permettant d’évoluer également à l’international. De nombreuses entreprises viennent pour tenter de recruter des étudiants au sein même de l’école pour disposer des meilleurs éléments à la source.

Cette mobilité m’a permis d’acquérir de l’expérience dans les domaines que je voulais perfectionner et a orienté mes choix concernant mon projet professionnel.


Rémi, campus de SUNDSVALL – MID SWEDEN UNIVERSITY – Suède

pieceL’université dispose d’un cadre très agréable, elle fait preuve d’une grande modernité. Les cours sont très pointus et vous disposez de seulement 8 heures de cours par semaine. Mais il faut travailler entre 7 et 9 heures par jour en autodidacte, y compris le samedi et dimanche.

L’association étudiante est très active, il y a des activités chaque jour, mais si vous souhaitez suivre les cours en M2, il faudra oublier les sorties, même les week-ends !

En ce qui concerne la vie quotidienne, la ville est très attirante, l’atmosphère y est très silencieuse. Les Suédois sont tous très civilisés et respectueux de la nature. Le coût de la vie est peut-être plus élevé qu’en France, mais il suffit d’acheter ce qui est nécessaire, pour avoir un budget égal à celui de la France.

Un autre point positif est qu’en Suède tout le monde parle anglais, donc vous progresserez énormément en anglais, comme si vous étiez dans un pays anglophone. Plus de détail sur mon expérience et photos:  Version Française  –  English Version


Diana, en échange à Centria University of Applied Sciences à KOKKOLA – Finlande

L´université est l´une des meilleures du pays. C’est une université de sciences appliquées, équivalent à une école polytechnique en France. L’enseignement est en adéquation avec nos attentes, avec beaucoup d’exercices et d’études de cas. La principale association étudiante est COPSA. Elle est très active, dès le début, nous avons eu droit à plusieurs activités, dont des voyages en Russie et Laponie.

Le logement a été trouvé par l’école. Le prix du loyer est relativement bas, je partage mon appartement avec une espagnole et une turque. C’est un excellent moyen pour s’améliorer en ce qui concerne les langues.

Grâce à la mobilité, j’ai pu rencontrer des gens de différents pays : chinois, japonais, allemands, américains, etc…

Maintenant, j’ai envie de voyager encore plus ! De découvrir le monde et apprendre toujours plus. C’est pourquoi je suis un peu déçue de n’avoir pu partir en mobilité qu’en troisième année.

Si c’était à refaire, je le referai, cette expérience restera à jamais gravée dans ma mémoire.